Etes-vous comme la carotte, l’oeuf ou le café ?

Beaucoup d’entre vous m’ont confié vivre une situation difficile en ce moment où vous aviez l’impression que les problèmes s’enchainaient les uns après les autres. Je sais que ce n’est pas évident, quand on vit des difficultés, d’entendre qu’il y a une leçon à intégrer derrière chaque épreuve de la vie. Ces épreuves peuvent nous faire avancer vers une plus grande liberté intérieure si on les perçoit comme des opportunités de grandir, d’évoluer. Quand on ne peut pas changer l’évènement extérieur alors il faut se changer soi ou changer sa réaction par rapport aux évènements extérieurs.

Permettez-moi de partager cette parabole avec vous…

L’histoire commence avec une jeune femme qui va chez sa mère et lui dit que sa vie est tellement difficile qu’elle ne sait pas si elle peut continuer. Elle veut abandonner, elle est fatiguée de se battre tout le temps. Il semble qu’aussitôt qu’un problème est réglé, un autre apparaît.

Sa mère l’amène dans la cuisine.

 

cuisine ingrédients

 

Elle remplit trois chaudrons d’eau et les place chacun sur la cuisinière à feu élevé. Bientôt, l’eau commence à bouillir.

Dans le premier chaudron, elle place des carottes, dans le deuxième, elle met des oeufs et dans le troisième, elle met des grains de café moulus. Elle les laisse bouillir sur le feu sans dire un mot. Après 20 minutes, elle retourne à la cuisinière. Elle sort les carottes et les place dans un bol. Elle sort les oeufs et les place dans un bol. Puis, elle verse le café dans une carafe.

 

café

 

Se tournant vers sa fille, elle dit : “Dis-moi, que vois-tu ?”

“Des carottes, des oeufs et du café”, répond sa fille.

La femme l’amène plus près et lui demande de toucher les carottes. La fille les touche et note qu’elles sont toutes molles et souples. La mère lui demande alors de prendre un oeuf et de le briser. La fille enlève la coquille d’un oeuf et observe qu’il est cuit dur. Finalement, la mère lui demande de goûter au café. La fille sourit comme elle goûte son arôme riche.

La fille demande alors, “Qu’est-ce que ça veut dire maman ?”
Sa mère lui explique que chaque objet avait fait face à la même eau bouillante, mais que chacun avait réagit différemment.

La carotte y est entrée forte, dure et solide. Mais après être passée dans l’eau bouillante, elle a ramolli et est devenue faible.

L’oeuf était fragile avec l’intérieur fluide. Mais après être passé dans l’eau bouillante, son intérieur est devenu dur.

Quant aux grains de café, eux, ont réagi de façon unique. Après avoir été dans l’eau bouillante, ils ont changé l’eau.

“Lequel es-tu ?”, demande la mère à sa fille. “Lorsque l’adversité frappe à ta porte, comment réponds-tu? Es-tu une carotte, un oeuf ou un grain de café ?”

Penses-y ?

Suis-je la carotte qui semble forte, mais qui dans la douleur et l’adversité devient molle et perd sa force ?

Suis-je un oeuf qui commence avec un coeur malléable, mais change avec les problèmes ? Ai-je un esprit fluide qui devient dur et inflexible dans la douleur ?
Est-ce que ma coquille ne change pas, mais mon intérieur devient encore plus dur ?

Ou suis-je comme un grain de café ? Le grain change l’eau, il change la source de sa douleur. Lorsque l’eau devient chaude, il relâche sa fragrance et sa saveur. Si tu es comme un grain de café, tu deviens meilleure et change la situation autour de toi lorsque les choses en sont à leur pire.

Comment faites-vous face à l’adversité ? Comme une carotte, un oeuf ou un grain de café ?

Pour être heureux, on n’a pas forcément besoin que la vie soit parfaite (d’ailleurs elle ne l’est pas !!) Pour être heureux, il faut en tirer le meilleur de ce que la vie met sur son chemin. Quels que soient les remous extérieurs, connectez-vous à votre stabilité intérieure.

0 comments