Lee Iacocca et son leadership face à l’adversité

“En période de grand stress il est toujours préférable de rester occupé, en utilisant votre colère et votre énergie dans quelque chose de positif.”  Lee Iacocca

 

Dans les années 1980, si vous avez vécu en Amérique, vous ne pouviez pas ne pas avoir entendu le nom Lee Iacocca.  Il semblait constamment faire la une des journaux.  C’était rare pour un homme d’affaires, à moins d’être un Rockefeller, ou bien quelqu’un comme Henry Ford qui avait construit un empire.

 

Lee Iacocca
Autobiographie de Lee Iacocca qui a contribué à le rendre célèbre

 

 

Lee Iacocca réussit à se faire virer de Ford après 32 ans de carrière, dont 8 en tant que Président de Ford Motor Company. Il participa au lancement d’une des voitures de sport modernes les plus connues dans l’histoire américaine, la Ford Mustang.

 

Ce qui rend Lee Iacocca un modèle de succès et de ténacité est la façon dont il s’est comporté après son éviction publique de Ford.  Il prit en mains une société en déclin, Chrysler Motors, et réussit à en faire une légende de réussite.  Il était à l’origine de la création du minivan, qui contribua au retour de Chrysler sur les devants de la scène.  Mais l’histoire de Iacocca ne s’arrêta pas là.  Il finit dans un procès acharné avec Chrysler et débuta une carrière de consultant pour des personnalités importantes tels que milliardaire Kirk Kerkorian.  Ce que Lee Iacocca peut enseigner aux dirigeants d’entreprises, entrepreneurs, politiciens, étudiants, et à tous ceux qui luttent dans leur vie, c’est que la persévérance et le travail sont deux ingrédients essentiels pour réussir en affaires, même quand vous êtes le fils d’immigrés italiens avec peu d’éducation et pas d’argent…

 

Les débuts modestes de Iacocca

 

Lido Anthony Iacocca est né le 15 Octobre 1924 à Allentown, en Pennsylvanie.  Ses parents, Nicola et Antoinette, étaient tous deux immigrés italiens. Le père de Iacocca, Nicola, était venu aux États-Unis quand il avait 12 ans.  Iacocca, comme beaucoup d’immigrants, estimait que quelles que soient vos origines, l’important était de travailler dur pour réussir.  Nicola, qui n’avait reçu qu’une éducation limitée, ne se laissa pas stopper dans ses ambitions.  Il ouvrit un stand de hot-dog, vendit des biens immobiliers, et débuta la première de location de voitures, U-Drive-It.

 

Stand de hot-dog de Nicola Iacocca qui est toujours en activité aujourd’hui
Stand de hot-dog de Nicola Iacocca qui est toujours en activité aujourd’hui

 

Lee Iacocca changea son nom en Lido quand il travailla chez Ford parce qu’il pensait que ses associés et relations d’affaires se sentiraient plus à l’aise avec un nom américanisé.  Il avait aussi fait cela parce qu’il n’avait jamais oublié comment les enfants à l’école le traitaient à cause de ses origines italiennes.  Lee fut énormément influencé par son père, un exemple de travail acharné et de persévérance.  À 10 ans déjà, Lee attendait à l’extérieur du supermarché avec son chariot pour proposer aux gens de ramener leurs épiceries chez eux contre un pourboire.  Adolescent, il travailla dans un stand de fruits. La période de la grande Dépression avait marqué Iacocca comme d’autres de sa génération.  Son but était de devenir millionnaire.

 

L’éducation et la carrière de Iacocca chez Ford Motor Company

 

Lee étudia à l’Université Lehigh, à Bethlehem, en Pennsylvanie, où il obtint un diplôme en génie industriel.  Il remporta par la suite le Wallace Memorial Fellowship et put aller à l’Université de Princeton où il a obtenu un Master en ingénierie.  Il commença chez Ford Motor Company en 1946, en tant qu’ingénieur, mais fut très vite désenchanté.

 

Il intégra l’équipe commerciale et, pendant qu’il travaillait dans le quartier de Philadelphie comme directeur adjoint des ventes, il s’était fait une réputation avec sa campagne « 56 pour 56″, proposant des prêts sur les modèles de 1956 avec un acompte de 20% et des paiements mensuels de $56 pendant trois ans.  Ce programme de vente fut étendu au niveau national et solidifia une place pour lui dans les rangs de la société.  En 1960, Iacocca fut nommé Vice-Président de Ford pour les lignes autos et camions. En 1964, la Ford Mustang fut lancée et atteignit un record de ventes dès la première année tout modèle confondu. L’image de son créateur apparut sur les couvertures de Time et Newsweek.  En 1967, Iacocca devint Exécutif Vice- Président et, enfin, en 1970, Président de Ford Motor Company.

 

Lee Iacocca avec une Ford Mustang
Lee Iacocca avec une Ford Mustang

 

En Juin 1978, Henry Ford II licencia Lee Iacocca pour des raisons qu’il ne révéla jamais.  On disait qu’il y avait de forts conflits de personnalités entre eux.  Quelle que fut la raison, le licenciement de Iacocca était très public, mais celui-ci ne se laissa pas démonter.  Chrysler Corporation l’embaucha plus tard cette année.  Il devint Président de Chrysler en 1979 et transforma une entreprise défaillante en profits grâce à des lancements réussis tels que la Minivan.

 

Iacocca a laissé un héritage de leadership, de ténacité et un exemple à suivre pour les autres.

 

Que pouvons-nous apprendre de la vie de Lee Iacocca ?

Nous rencontrons tous des difficultés dans la vie. La vie nous envoie son lot d’épreuves et de challenges. Nous ne pouvons pas changer ce qui nous arrive; par contre, nous pouvons changer notre attitude par rapport à ce qui nous arrive. Nous pouvons passer notre temps et dépenser notre énergie à nous lamenter sur ce qui pourraient être perçus comme des échecs, ou alors nous pouvons utiliser les émotions attachées à cet évènement comme carburant pour rebondir. Le choix est le nôtre.

0 comments