Vos capacités sont à la hauteur de vos croyances

“Si vous pensez que vous pouvez faire quelque chose ou que vous ne pouvez pas, dans les deux cas, vous avez raison.” Henry Ford

 

Il y a une croyance populaire qui disait qu’il était impossible, voire même dangereux pour le corps, de courir les 1500 mètres en moins de 4 minutes. Une légende urbaine dit que des milliers de personnes ont déjà essayé sans succès.

Dans les années 1940, le record a été établi à 4:01, laissant tout le monde penser que les médecins et experts ont peut-être raison de dire qu’on a atteint la limite de ce que peut faire le corps humain.

Il faut attendre 1954 pour qu’un homme, Roger Bannister, batte ce record. Ce qui est remarquable dans la performance de Bannister, c’est qu’il a réussi à aller en dessous de la barre psychologique des 4 minutes, établissant le record à 3:59.4. Pour se préparer à cette épreuve, il a inclut dans son entraînement des visualisations afin d’aider son cerveau à concevoir cet objectif comme étant réalisable et réalisé. Ainsi, il a créé un sentiment de certitude dans son corps et son esprit qu’il allait atteindre cet objectif.

Ce qui est surprenant, c’est qu’à peine un mois après l’exploit de Bannister, un autre sportif parvient à battre la marque des 4 minutes. Pleins d’autres le suivront par la suite (voir liste en bas de l’article).

Ce qui a fait la différence, c’est que Bannister a entraîné son mental pour créer un sentiment de confiance et de certitude en sa capacité à dépasser une limite acceptée par tous. Une fois que quelqu’un l’a accompli, les gens se sont rendus compte qu’il était tout à fait possible de le faire. Une nouvelle croyance est née. Aujourd’hui, courir 1500 mètres en moins de 4 minutes ne relève plus de l’exploit. C’est même devenu quelque chose de courant.

 

bannister

 

Qu’est-ce que cela veut dire pour nous ?

Quand nous avons un objectif clair et que nous visualisons l’atteinte de cet objectif en faisant appel aux émotions et aux sens, nous créons un sentiment de certitude car le cerveau ne fait pas la différence entre ce qui est réel et ce qui est imaginé.

Le cerveau met ensuite tout en oeuvre pour nous aider à accomplir cette vision. Puisque nous l’avons réalisé une fois, il est possible de le refaire. Le cerveau nous aide à filtrer les informations inutiles et oriente notre attention vers ce qui nous aide à avancer. Cela explique pourquoi nous captons des choses que nous n’aurions pas forcément captées en temps normal.

Tous nos systèmes (pensées, émotions, corps) travaillent ensemble pour une même finalité. C’est comme avoir uniquement des feux verts sur notre route. Nous avançons plus vite et plus facilement. Le cerveau nous aide à mobiliser les ressources intérieures pour réaliser notre objectif.

Quand on croit qu’on ne peut pas faire quelque chose, le cerveau, utilisant ce filtre pour trier les informations, va attirer notre attention sur les preuves qui montrent qu’on ne peut pas en effet.

A l’inverse, si on croit qu’on peut faire, alors le cerveau met en marche un processus créatif pour nous aider à trouver des solutions innovantes ou des ressources pour réaliser notre vision.

C’est donc à nous de choisir ce que nous décidons de croire. Quoi que nous croyons sur nos capacités, nous avons raison. Et cela devient notre réalité.

 

Records des 1500 mètres (1 mile) dans les 2 ans qui suivent l’exploit de Bannister :

6 Mai 54 Roger Bannister UK 3:59.4

21 Juin 54 John Landy Australie 3:57.9

28 Mai 55 László Tábori Hongrie 3:59.0

28 Mai 55 Chris Chataway UK 3:59.8

28 Mai 55 Brian Hewson UK 3:59.8

5 Mai 56 Jim Bailey Australie 3:58.6

1 Juin 56 Ronnie Delany Irelande 3:59.0

1 Juin 56 Gunnar Nielsen Danemark 3:59.1

6 Août 56 Derek Ibbotson UK 3:59.4

26 Août 56 István Rózsavölgyi Hongrie 3:59.0

0 comments